Ma femme s’assoie sur mon visage pour me punir

Avec ma femme, nous sommes un couple très coquin. Nous adorons le sexe et on fait très souvent des jeux sexuels pour pimenter un peu notre sexualité. On a instauré un système de faveur sexuelle. Par exemple, lorsque l’un rend service à l’autre, prenons pour un exemple, si je fait le ménage, alors ma femme me doit une faveur sexuelle. C’est ce qui s’est passé la dernière fois. J’ai fait le ménage de fond en comble, tout était propre, du coup ma femme ma récompensé en me taillant une pipe d’une heure pendant que je jouais aux jeux vidéos. C’était trop bon.

Bref, cette fois-ci, j’avais fait une grosse connerie : j’avais mis un de ses pantalons à la machine à laver alors qu’il y avait des tickets restaurant à l’intérieur. Ma femme m’a passé un de ces savons ! Je lui ai donc proposé de lui rendre une faveur sexuelle. Ma femme m’a dit qu’elle avait un fantasme dont elle ne m’avait jamais parlé. Elle m’a dit qu’elle aimerait bien s’asseoir sur mon visage. D’abord un peu étonné, j’ai finalement trouvé l’idée excitante. Du coup, le soir-même nous avons mis en place cela.

Nous avons mis une caméra pour rendre le moment encore plus excitant. Je me suis allongé sur le dos et j’ai dit à ma femme que mon visage était à elle et qu’elle pouvait faire ce qu’elle voulait. Elle n’a pas hésité une seule seconde et est venue me mettre sa belle chatte sur la face. Ma femme est légèrement enrobée et a un bon gros cul qui me fait rêver.

ma-femme-twerk-sur-mon-visage

Elle a d’abord commencé à twerker sur ma tête. Moi je sortais ma langue pour pouvoir goûter à sa chatte. Je sentais son gros cul remuer juste au-dessus de ma tête, c’était excellent ! J’ai voulu empoigner son fessier avec mes mains mais ma femme m’en a empêché, elle m’a dit que je ne devais pas bouger car j’étais son sextoy. Excité, j’ai bien évidemment obéi.

ma-femme-face-sitting

Puis ma femme s’est mise accroupie et a commencé à chevaucher ma tête comme si elle était en position amazone. Elle me martelait le visage avec ses grosses fesses. Elle me mettait son anus en plein sur ma langue, je pouvais ainsi goûter à son petit trou. J’avais trop envie de me relever et de la prendre dans tous les sens mais je ne pouvais pas, je devais rester immobile. Cela a duré ainsi pendant de nombreuses minutes puis elle a commencé à se toucher le clitoris. 

ma femme s assoie sur ma gueule

Elle s’est alors mise à remuer de manière plus virulente, c’est limite si elle s’étouffait avec son énorme fessier… Visiblement elle prenait un pied pas possible. Elle a fini par jouir bruyamment en me mettant plein de mouille sur le menton. Elle s’est retirée, me laissant ainsi respirer. Je l’ai rarement vu aussi comblée. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


The reCAPTCHA verification period has expired. Please reload the page.